Auteur : <span class="vcard">LucieMdHdA</span>

Salopette en cours dans l’atelier

Salopette en cours dans l’atelier

Bonjour tout le monde ! Ça fait un petit moment que je n’ai pas posté, mais je garde un bon petit rythme de couture. Le weekend dernier j’ai commencé à coudre ma salopette Danielle de République du Chiffon. J’avais acheté la boîte à couture en […]

Noir sur noir il n’y a plus d’espoir

Noir sur noir il n’y a plus d’espoir

Bonjour à toutes et tous ! Je reviens brièvement aujourd’hui pour vous parler de la nouvelle exposition « hors les murs » du Palais Galliera. J’ai peu de temps en ce moment donc l’article ne sera pas très étayé. La plupart de ce qui suit a été […]

Ma semaine sur la toile #2

Ma semaine sur la toile #2

Bonjour à toutes et tous ! Il y a bien longtemps que j’ai lancé cette catégorie « semaine sur la toile » pour partager mes découvertes dans la blogosphère et que je  ne l’ai pas du tout alimentée…

Je reviens donc aujourd’hui pour réparer cela parce que je suis malade depuis le début de la semaine ( 😥 ) et que j’ai donc passé un temps considérable sur Internet. Une bonne raison pour vous partager les nouvelles de la blogosphère couture et costume (même si certaines ne datent pas exactement de cette semaine, hein, on va pas chipoter).

Chez les costumés

La première bonne nouvelle à souligner c’est que Heileen, du blog Costumière Hystérique, a lancé les « Jeudis inspi » qui sont du bonheur pour les yeux. Coup de cœur absolu pour la manche plissée et brodée de la robe autour de 1835 conservée au Royal Ontario Museum.

Cette semaine, Green Martha a posté un nouvel article de recherche pour son Projet Grosses Manches (à savoir sur la mode des années 1890). Comme j’étais en manque de ce genre de contenu je suis bien bien contente. 😀 

Il y a quelques jours/semaines, Sabine du blog Kleidung um 1800 (tout simplement ma bible pour la mode 1790-1820) a posté un article retraçant toutes les étapes de sa reproduction parfaite d’un spencer matelassé conservé au Met. Un travail impressionnant de précision comme à chaque fois.

Chez les blogueuses couture/mode

Cette semaine c’était le « rendu » du mois de février pour le challenge de la garde-robe capsule du coup il y a eu des petites réalisations bien sympas. J’ai beaucoup aimé la robe rayée de Clotilde du blog Clo’s. Une robe toute simple, mais qui fait son effet et le jeu de rayures avec les poches était une super idée.

J’ai aussi adoré le teddy du blog My name is Georges. La doublure fun à l’intérieur d’un vêtement sobre c’est toujours la bonne idée je trouve, et j’adore les imprimés léopard.

Sinon j’ai aussi découvert l’existence des « Podcasts créatifs » sur Youtube consacrés à la couture et au tricot. Certains sont vraiment trop longs pour moi, mais je me suis abonnée à certaines chaînes (par exemple les chaînes des blogs Tea for Pirates et My name is Georges). Je suis attachée au format blog, mais j’aime bien aussi cette façon de parler de ses projets couture et tricot devant la caméra.

Voilà pour cette semaine sur la toile, j’espère que ça vous aura fait découvrir des petites choses. En ce qui concerne la couture par ici, il n’est pas impossible que je découpe mon patron de la salopette Danielle de République du Chiffon ce soir. Je vous montrerai tout ça.

Bon weekend !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
[Garde-robe capsule 2017] Chemise moineau terminée

[Garde-robe capsule 2017] Chemise moineau terminée

Bonjour à toutes et tous ! Je suis archi dans les temps (et même en avance !) pour vous parler de mon premier projet terminé de la garde robe capsule 2017 (infos ici) : la chemise moineau de la marque Aime comme Marie. Le patron […]

Jeudi à l’atelier : chemisier Moineau en cours

Jeudi à l’atelier : chemisier Moineau en cours

Bonjour tout le monde ! Je reviens avec un petit « jeudi à l’atelier », pour vous montrer un peu les choses en cours en ce moment.  L’atelier est sérieusement en bordel parce que j’ai sorti des dentelles et galons pour faire des essais de déco pour […]

Une garde-robe capsule en 2017

Une garde-robe capsule en 2017

Bonjour tout le monde ! Vous me voyez venir avec ce titre, l’envie de coudre me titille…  J’ai, en effet, bien envie de participer au défi de Clotilde dont je vous parlais il y a quelques semaines : celui de se coudre une garde robe capsule à raison d’un vêtement par mois pendant l’année 2017. Un vêtement par mois, c’est clairement beaucoup trop ambitieux pour moi, mais il existe une version mini du défi que je vais peut-être être capable de réaliser : coudre non pas 12 mais 6 vêtements dans l’année. Vu que je me suis remise à la couture depuis les Fêtes, je me dis qu’il n’est pas impossible que j’arrive à caler 6 petits vêtements contemporains dans l’année.

Je suis en train de terminer la robe d’Elsa sur laquelle il me reste peu de travail (l’objectif est de terminer ça aujourd’hui), ensuite j’attaque le petit gilet en fourrure de mon filleul, qui devrait aller assez vite, mais après ça j’ai envie de reprendre la couture pour moi. J’ai des projets sur le feu, qui pourraient assez bien s’inscrire dans un projet de garde-robe capsule. De plus, n’achetant quasi plus de vêtements, il y a des choses dont je commence à avoir vraiment besoin…

Du coup voici un petit plan de ce que j’aimerais me coudre sur l’année en termes de vêtements contemporains. Et puis si jamais j’abandonne au milieu, et bien tant pis, c’est la vie, on s’en remettra. 😉

Le programme 2017

Fin février // catégorie chemise : la chemise Moineau (patron Aime comme Marie) en satin de coton bio (Les Trouvailles d’Amandine). J’ai déjà le patron et le tissu et j’avais de toute façon prévu de me la coudre juste après la robe d’Elsa.

Tissu Les Trouvailles d'Amandine - Patron Aime comme Marie
Tissu Les Trouvailles d’Amandine – Patron Aime comme Marie

Fin avril // catégorie combinaison ou pantalon : la salopette Danielle (patron République du Chiffon) en denim de coton bio (Les Trouvailles d’Amandine). Idem j’ai tout le matériel pour coudre cette salopette puisque je me suis offert la Boîte à Couture du projet. C’était sur ma liste couture de toute façon et il y a moyen que ça puisse être cousu d’ici fin avril.

Boîte à couture Les Trouvailles d'Amandine X République du Chiffon
Boîte à couture Les Trouvailles d’Amandine X République du Chiffon

Fin juin // catégorie robe : la robe chemise Lena (Wear Lemonade) en chambray de coton bio (Les Trouvailles d’Amandine). Pour ce projet là j’ai juste le patron que j’ai vraiment envie de refaire parce que j’aime beaucoup cette forme. J’ai vraiment envie de la recoudre dans un tissu couleur denim très clair façon vieilles chemises en jean des années 1990 avec des boutons pressions. Je pense qu’il y a moyen que ça devienne un vêtement que je porte tout le temps.

patron de couture robe Léna Wear LemonadeFin août // catégorie maillot de bain ou lingerie : une (ou plusieurs) culotte(s) dans une chute de jersey marinière. Parce que oui, j’ai besoin de culottes. Je vais voir si je prends juste le patron d’une culotte à moi où si je me sers du patron de bas de maillot de bain de Wear Lemonade.

Fin octobre // catégorie veste : une veste en gabardine noire pour les entretiens d’embauche. Je n’ai pas encore jeté mon dévolu sur un patron, mais j’ai vraiment besoin d’une veste. Comme je travaille dans le web où globalement les gens s’en foutent de comment vous êtes habillée, j’ai une garde robe composée à 80 % de jeans et de sweats, mais je suis souvent en recherche d’emploi (précarité tout ça…) et il me manque quand même une veste pour les moments où j’ai besoin d’être habillée de façon plus formelle. Ce serait donc bien que je profite de ce projet pour m’en coudre une.

Fin décembre // catégorie vêtement de nuit : un pyjama Julio (Wear Lemonade) parce que comme les culottes, on a toujours besoin de pyjamas. Pour ce dernier vêtement on verra si j’ai besoin de faire autre chose d’un peu plus urgent (ou envie de faire autre chose, qui sait), mais ça ne me ferait pas de mal d’avoir un joli pyjama pour quand je pars en vacances avec du monde et que j’ai honte d’emmener mon pyjama en pilou avec des pingouins dessus (pyjama le plus adorable de la Terre, soit dit en passant).

Donc voilà pour le projet de garde-robe capsule. Il est très possible que j’abandonne en cours de route parce qu’en général les mois d’été marquent très nettement pour moi un coup d’arrêt dans la couture, mais bon on ne sait jamais. D’autant que j’espère habiter dans un nouveau chez moi à Toulouse où j’aurai (croisons les doigts) de la place pour coudre. Je pense que le fait que je sois retournée chez mes parents depuis la fin de l’année, où j’ai une pièce entière dédiée à la couture, n’est vraiment pas étranger au fait que je m’y suis remise. Il n’y a pas de secret, avoir de la place, c’est toujours mieux…

Bref, je vous laisse là-dessus et je reviens prochainement avec des photos de la robe d’Elsa terminée (en croisant les doigts pour qu’elle aille à sa propriétaire).

Bon dimanche.

Enregistrer

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
Balade au musée du costume et de la dentelle de Bruxelles

Balade au musée du costume et de la dentelle de Bruxelles

Bonjour à toutes et tous ! Je reviens aujourd’hui pour vous partager les photos prises au musée du costume et de la dentelle lors de ma visite à Bruxelles le week-end dernier. Le musée est tout petit donc je n’ai pas grand chose à en […]

Robe chemise Lena enfin terminée

Robe chemise Lena enfin terminée

Bonjour à toutes et tous ! J’ai pu m’offrir un gros weekend détente le weekend dernier et glisser un peu de couture dedans, ce qui m’a fait beaucoup de bien. En ce moment j’ai un surcroît de motivation pour la couture, même si j’ai peu […]

[TUTO] Coiffe de femme de chambre Regency

[TUTO] Coiffe de femme de chambre Regency

Bonjour tout le monde ! Me revoilà pour le petit tuto promis. Suite à mon article sur ma tenue de femme de chambre, j’ai eu beaucoup de retours positifs sur ma coiffe (merci !) et j’ai cru comprendre que le patron en intéressait certain(e)s. Je vous propose donc un petit tuto pour vous expliquer comment j’ai fait. Vous allez voir, c’est simplissime.

Comme je n’avais pas prévu de le faire au moment où j’ai cousu la coiffe, je n’ai malheureusement pas de photos de toutes les étapes, mais j’espère que ça pourra quand même vous être utile.

Tuto coiffe regency pour femme de chambre
La coiffe en question

Le patron

Dans ce patron il y a 4 pièces (pardon je manque de vocabulaire technique) : le bandeau qui fait le tour de la tête, le bouffant qui recouvrira le chignon, le volant de devant et le volant de derrière.

tuto coiffe regency schéma
Le schéma le plus beau du monde

Pour les volants c’est assez simple, ce ne sont que deux bandes de tissus froncées d’une largeur de 10 cm (à vous de décider si c’est trop, personnellement si c’était à refaire je ferais peut-être 2 ou 3 cm de moins). Pour la longueur et histoire d’avoir de beaux froufrous, je vous conseille de multiplier par deux la longueur du bord sur lequel vous allez coudre le volant.

Pour les autres pièces rien de follement compliqué : un bandeau avec une forme un peu particulière et un grand cercle dont le périmètre est suffisamment important pour bien froufrouter. Là encore, je vous conseille de multiplier par deux la longueur du bandeau sur lequel vous allez coudre le cercle.

patron coiffe regency tutoriel
Bon ok j’aurais pu penser à faire coïncider les couleurs avec le schéma au-dessus, mais j’ai oublié…

Pour les mesures il faut que vous les preniez directement sur votre tête histoire que ce ne soit pas trop petit ou trop grand. Il y a deux mesures à prendre (la longueur bleue et la longueur rouge). Pour la longueur bleue, posez votre mètre ruban sur votre tête, vraiment devant comme si vous alliez le nouer sous votre menton. Pour la longueur rouge il faut procéder de la même manière sauf que vous voulez nouer le mètre à l’arrière de votre tête en prenant en compte la largeur du bandeau. Je ne suis pas sûre que ce soit très clair, mais je vous recommande vivement de tester votre patron papier sur votre tête pour voir si ça s’enfile correctement.

Patron en cours bonnet Regency
Test du patron papier

À titre d’indication, ma longueur bleue fait 25 cm X 2 (puisque la forme est coupée dans la pliure du tissu) et ma longueur rouge 26,5 cm (toujours fois deux). Pour la largeur du bandeau c’est à vous de voir, mais en ce qui me concerne, sur le dessus ça fait 6,5 cm et 12 cm tout en bas.

Le pas à pas

Une fois que vous avez testé le patron de votre bandeau, ma foi, rien d’extraordinaire. Commencez par coudre ensemble (endroit contre endroit) l’arrière du bandeau (la partie en mauve sur la photo du patron).

Piquez ensuite vos fils de fronce sur le pourtour du grand cercle et froncez-le pour faire coïncider la longueur avec la partie intérieure de votre bandeau (en rouge sur la photo du patron).

Ourlez ensuite un côté de chacun des volants, ce sera le côté visible près de votre visage. Puis froncez les volants de devant et de derrière pour faire coïncider les longueurs avec les parties respectivement en bleu et en vert sur la photo.

Une fois que tout est cousu et repassé, vous pouvez surfiler les coutures à l’intérieur du bonnet pour éviter que ça ne s’effiloche dans vos cheveux ou même carrément habiller toutes les coutures intérieures d’un biais pour que ce soit plus propre.

Enfin il ne reste plus qu’à coudre deux rubans de chaque côté pour tenir fermé votre bonnet. Je vous conseille de choisir des rubans tout doux pour éviter que ça ne vous gratte sous le menton toute la journée, ce qui était mon cas. 😉

Voilà pour ce tuto ! J’espère qu’il est suffisamment clair. Je vous assure que cette coiffe est très très simple à réaliser en tout cas. N’hésitez pas à m’envoyer des photos si vous la reproduisez.

Bonne semaine et à bientôt !

Enregistrer

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
Bonne année 2017 !

Bonne année 2017 !

Bonjour tout le monde ! J’ai un peu tardé, mais je vous présente mes meilleurs vœux pour l’année 2017 qui commence, en espérant que vous puissiez concrétiser tous vos projets. En ce qui me concerne, l’année commence avec beaucoup de travail, je n’ai donc pas […]