[Garde-robe capsule 2017] Chemise moineau terminée

[Garde-robe capsule 2017] Chemise moineau terminée

Bonjour à toutes et tous ! Je suis archi dans les temps (et même en avance !) pour vous parler de mon premier projet terminé de la garde robe capsule 2017 (infos ici) : la chemise moineau de la marque Aime comme Marie.

chemise moineau terminée
Je me suis rappelée l’existence de mon mannequin. Pour vous montrer les vêtements finis, c’est quand même plus pratique que sur un cintre…
dos de la chemise moineau
Le dos

Le patron

C’était ma première expérience des patrons Aime comme Marie et je suis vraiment très satisfaite de la coupe du vêtement. Le patron est vraiment bien fait et plutôt facile à coudre. Comme souvent j’ai trouvé parfois les explications du livret peu claires, mais comme cette chemise ne présente pas de difficulté majeure, je n’ai eu aucun mal à la coudre.

Il y a peu de repères sur les pièces pour aider au montage (ou en tout cas je ne les ai pas vus), mais ce n’est pas très grave si l’on est soigneux au moment de la découpe des pièces dans le tissu et de l’ajout des marges de couture. L’assemblage se fait ensuite sans problème.

col claudine chemise moineau Aime comme Marie
Le col (coupé dans le biais et non dans le droit fil pour jouer sur les motifs mais du coup de face on croirait que ça a été parfaitement aligné exprès…)

Il y a une chose qui m’a un peu étonnée c’est qu’à la fin du livret (je n’y ai fait attention qu’après avoir fini ma chemise) il est indiqué d’ajouter 1 cm de marge de couture au patron papier au moment de la découpe et ensuite de coudre en mettant le bord du tissu au ras du pied de biche de la machine. Ce n’est pas ce que j’ai fait parce que j’ai l’habitude de laisser plus de marge (plutôt 1,5 cm) et du coup de ne jamais me servir du pied de biche comme guide, mais je me demande si par endroits je n’ai pas laissé une marge trop importante ce qui s’en ressent sur la taille du patron.

J’ai coupé une taille M, qui m’a l’air de globalement correspondre à ma propre taille, mais les manches me paraissent un poil serrées. Je ne sais pas si c’est dû à la coupe de la chemise ou si c’est une erreur de ma part au niveau des marges. En tout cas rien de méchant qui n’empêchera pas le port de cette chemise. Mais il faut quand même noter que je la trouve plus confortable manches longues que manches relevées. Faites attention à cela en tout cas si, comme ma mère, vous trouvez que les manches sont souvent trop étroites pour vous.

dos col chemise moineau
Le dos du col n’est pas parfaitement réussi.

La réalisation

Le patron est vraiment très facile à réaliser. Le col ne présente pas de difficulté majeure même si c’est toujours un peu chiant à monter et les explications sont intelligentes et facilitent vraiment la pose.

Les manches ne présentent pas de difficulté non plus puisqu’elles sont montées comme pour un habit de poupée : c’est-à-dire la manche et le côté ouverts. Ils sont fermés ensuite ensemble après avoir cousu l’emmanchure. C’est très facile du coup et même si c’était assez inhabituel pour moi, j’ai bien aimé.

chemise moineau par Mode d'Hier et d'Aujourd'hui
Surpiqûre sur les coutures d’épaule pour rentrer les surplus et faire quelque chose de propre à l’intérieur. Notez que je n’ai fait aucun effort pour raccorder les rayures (en fait j’ai complètement oublié en coupant), mais ça tombe juste à peu près partout, coup de bol.

La difficulté principale c’est la pose des pattes sur la fente de la manche, mais comme le patron est vraiment bien foutu et les explications avec schéma assez claires pour le coup, je me suis appliquée et je suis très contente du résultat. D’ailleurs je trouve que c’est la plus belle fente de manche que j’ai pu tester et je pense que je vais la réutiliser sur d’autres patrons (par exemple les manches de ma future robe Lena en jean parce que je n’aime pas beaucoup la technique de fente indéchirable que j’ai vu jusqu’ici sur les patrons Wear Lemonade).

patte de fente de manche chemise moineau aime comme marie
Je suis particulièrement fière de cette patte, même si la pose du bracelet de manche n’est pas parfaite.
manche chemise moineau aime comme Marie
La fente de la manche ouverte.
poignets chemise moineau aime comme marie
un raccord inexistant au niveau des poignets (mais franchement ça m’est parfaitement égal)

Au niveau du temps de réalisation, sur le patron il est indiqué 5h. Je ne sais pas si ça comprend la découpe des pièces. Personnellement en pure couture j’ai mis plutôt 6 bonnes heures auxquelles il faut ajouter le temps de découpe des pièces. Mais il faut dire que je me suis vraiment appliquée pour faire quelque chose de propre.

Le tissu

Pour le tissu j’ai utilisé un satin de coton bio les Trouvailles d’Amandine qui est une merveille. La qualité est excellente ce qui fait qu’il est très agréable à travailler, il se tient bien et j’espère qu’il va durer dans le temps. Je n’ai pas thermocollé les pièces que le patron suggérait d’entoiler parce que je ne voyais pas l’intérêt. Mon tissu avait suffisamment de tenue pour pouvoir s’en passer et je trouve ça un peu stupide de faire l’effort d’acheter un tissu bio et dont l’origine est tracée pour l’entoiler avec un produit dont on n’a aucune idée de la composition et de la provenance. Je ne regrette pas ce choix, je trouve que la chemise n’en avait vraiment pas besoin et même au niveau des boutonnières il n’y a pas de problème.

chemise moineau aime comme marie terminée
Plus qu’un essayage, la tenue du jour (moins les bottes, hein, je ne vais pas vous mentir. Quand je suis chez moi je suis en chaussons. 😛 )
chemise moineau rentrée dans le pantalon.
Test avec la chemise rentrée dans le pantalon, mais je trouve ça moins seyant sur moi
chemise moineau terminée
J’aime beaucoup la découpe de la chemise en bas, ce n’est pas droit, mais un peu arrondi ce que je trouve très joli.

À refaire ?

Incontestablement je vais refaire cette chemise dans un tissu plus léger et plus clair pour les saisons chaudes, mais je pense que j’élargirai légèrement les manches pour pouvoir les relever plus confortablement. J’aime beaucoup la délicatesse de la coupe, du col et du boutonnage dos. Ça me correspond bien et je pense que cette chemise-ci est déjà promise à un bel avenir dans ma garde-robe. D’ailleurs, sitôt finie je l’ai déjà portée. 😉

Ce projet couture pour moi a été un vrai bonheur et j’ai l’impression que ça faisait longtemps que je n’y avais pas pris autant de plaisir du coup je suis contente. D’ailleurs j’ai envie d’enchaîner directement avec la salopette République du Chiffon pour laquelle j’ai déjà tout le matériel. Il est donc probable que je commence doucement dimanche prochain. Mais avant cela, je vais me lancer pour la première fois dans un vêtement de bébé. 😯 

Et vous connaissiez-vous ce patron ? Avez-vous participé au challenge de la garde-robe capsule 2017 ?

Enregistrer

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


7 thoughts on “[Garde-robe capsule 2017] Chemise moineau terminée”

Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :