Bilan 2016, place à 2017 !

Bilan 2016, place à 2017 !

Bonjour à toutes et tous ! J’espère que vous avez passé un bon Noël. 🙂

Même si j’ai été peu présente sur le blog cette année, on ne va pas déroger à la tradition du bilan, qui me permet de faire un petit tour sur ce que j’ai cousu tout au long de l’année et de m’en rappeler (parce que c’est loin janvier !). Force est de constater que je n’ai vraiment pas cousu grand chose. Je n’avais pas le temps, c’est vrai, mais ça m’attriste quand même un peu.

Bilan 2016

La première réalisation terminée de l’année ça a été le fichu brodé envoyé à Perrine.

fichu brodé 18e siècle

Ensuite j’ai fait une première robe chemise en viscose d’après le patron Lena de Wear Lemonade, mais je n’ai toujours pas fait les boutonnières (#procrastination). Par contre en faisant les boutonnières de mon étui pour ordi j’ai enfin compris (après 4 ans ?) comment régler le point de boutonnière de ma machine donc ça va peut-être aller un peu mieux maintenant. Ou alors je mets des pressions. À voir…

robe chemise Lena en coursEnsuite j’ai réutilisé ce même patron pour en faire une déclinaison d’été dans un joli petit chambray bio à pois acheté sur la boutique en ligne des Trouvailles d’Amandine. Cette fois j’ai fait les boutonnières et je l’ai même portée cet été.

robe Lena sans manches pour l'été Mode d'Hier et d'Aujourd'hui et Wear LemonadeEnsuite j’ai fait de la couture utile : un étui pour ordi, un coussin pour mon filleul et un tablier de cuisine (coton bio sur l’eshop des Trouvailles d’Amandine également).

Couture maison tablier de cuisine - Mode d'Hier et d'Aujourd'hui
(Une photo magnifique…)

Et enfin comme dernière réalisation de l’année j’ai finalisé mon costume de femme de chambre Regency avec un tablier (coton gentiment donné par Mapie – encore merci !), une nouvelle chemisette et une coiffe en mousseline de coton bio (Trouvailles d’Amandine il me semble encore). Les dernières réalisations ont tenu le choc pendant le jeu, en revanche la robe a pas mal souffert (le dos a craqué) et comme elle est de toute façon mal coupée et beaucoup trop serrée, c’était sa dernière sortie. Il est possible que je démonte la jupe pour récupérer le tissu puisque ça fait quand même un grand rectangle. Je ne sais pas quoi en faire pour le moment, mais je me dis que ça pourrait éventuellement servir à finaliser ma tenue d’après-midi 1880 avec un chapeau ou un paletot peut-être ? À voir…

femme de chambre RegencyEn plus de cette maigre couture, il y a eu pas mal de portraits de couturiers/costumiers sur le blog en 2016 (je vais essayer de continuer ça en 2017) et une seule critique d’expo. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’en voir beaucoup et j’ai loupé plein de trucs. :'(

Voilà pour ce petit bilan. Ça ne fait pas lourd question couture et je le regrette un peu. L’envie de m’y remettre me titille en ce moment, mais je ne sais pas si je vais pouvoir m’organiser pour le faire, d’autant que je vais devoir préparer un nouveau déménagement en début d’année puisque je suis pour le moment en transit chez mes parents, mais je ne tiens pas à ce que ça dure éternellement.

Les projets 2017

Quand je vois le programme du Historical Sew Monthly 2017, ça me donne plein d’envies, mais je sais que c’est complètement impossible pour moi de coudre un truc par mois. C’était déjà très difficile avant de commencer un doctorat, alors maintenant, il faut être réaliste ! Mais comme j’aime bien les challenges j’ai quand même envie de me donner quelques objectifs. Mais quelque chose de plus raisonnable, comme par exemple un truc par trimestre. Ce qui serait déjà bien, non ? Et puis un challenge qui mêle vêtements de tous les jours et costumes historiques parce que j’aime bien varier les plaisirs. 😉

Du coup voici mon petit challenge perso :

UFO (unfinished objects) = finir ce qui est commencé

Premier trimestre 2017 (avril) :

  • la robe d’Elsa (que j’ai commencé à reprendre en décembre)
  • les boutonnières et boutons de la robe chemise en viscose (ou les pressions !)

Deuxième trimestre 2017 (août) :

  • l’ornementation du tablier d’ouvrage 1880
  • le patron du corsage de la robe populaire 1850

Troisième trimestre 2017 (décembre) :

  • l’ajustement de la ceinture de la sous-jupe verte 1880
  • la couture/finitions de la robe populaire 1850

J’avoue que je ne suis pas très confiante, mais je vais le noter dans mon bullet journal pour essayer de m’en donner les moyens. ^^

Par ailleurs, avec mon cambriolage et le vol de mon ordinateur j’ai perdu TOUTES les photos que j’avais prises dans la Mode Illustrée. Il y en avait déjà un petit paquet sur le blog, mais pas tout malheureusement, du coup j’aimerais bien reprendre un travail iconographique en 2017 histoire de me relancer doucement dans ce projet 1880 (parce que l’envie n’est pas partie, non non. 😉 )

Voilà pour ce long billet de fin d’année. J’espère que vous êtes plus satisfait de votre bilan couture que moi !

Joyeuses Fêtes et à l’année prochaine. 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :